Alentejo

ESSAYER


Nos Maisons Blanchies à la Chaux

C’est l’espace ouvert qui semble ne pas avoir de limite. Ce sont les couleurs et les odeurs qui naissent de la terre. C’est le tracé sans pareil de l’architecture rurale, présente dans les "montes” des grandes propriétés, dans les quartiers les plus anciens des villes, des bourgades et des villages ou dans les chapelles qui mettent une touche de blanc au sommet des collines. C’est ce que l’on peut lire dans les manières d’être et de faire, dans les arts qui sont conservés et se renouvellent, dans la tradition que l’on sauvegarde et que l’on réinvente, dans le "cante” que, avec leur âme et leur cœur, seuls les alentejans savent chanter.

Mais la ruralité de l’Alentejo du XXIe siècle ne s’épuise pas dans ces "choses de la campagne”. En raison des vicissitudes, qui n’ont pas toujours été positives, de son histoire, cette Région a préservé ce qui lui donne aujourd’hui une valeur pleine d’avenir: la petite dimension et la qualité des ambiances urbaines, l’échelle humaine, le silence, la paix, la liberté, l’air pur qu’on y respire. Et le temps, une manière si particulière de comprendre le temps, qui nous fait sentir dans la peau que, au bout du compte, il est possible de le vivre dans ce monde vertigineux, en le laissant justement être ce qu’il est: notre bien le plus précieux.

Au cours de votre voyage, vous allez découvrir le grand exemple de sagesse donné par l’architecture traditionnelle. Les constructions sont insérées dans le paysage comme si elles en faisaient partie,  utilisent des matériaux et des solutions adaptées au climat et à leur fonction, et forment des ensembles équilibrés, qui sont, aujourd’hui encore, la source d’inspiration des  interventions contemporaines.

Se promener dans l’Alentejo est une source de rencontres constantes avec cette réalité et avec les deux types d’architecture qui l’expriment: une architecture érudite, parfois de grande valeur du point de vue du patrimoine monumental, et qui est bien visible dans les manoirs des grandes propriétés et dans les maisons nobles des centres urbains; et l’architecture populaire, qui révèle d’autres visages du patrimoine, à la saveur purement rurale, et que l’on peut observer dans les maisons les plus anciennes des villages, des bourgades et des villes.

Cette rencontre ne compte pas uniquement avec des moments parfaits. Mais, à cette époque de changements où existent, côte à côte, des interventions contemporaines de qualité, des modernisations discutables de l’habitation traditionnelle et d’excellents exemples de réhabilitation, c’est le trait architectonique identifiant l’Alentejo qui continue à dominer le paysage et retient notre regard.

Pour cette raison, l’invitation que nous vous faisons est de visiter, sous cet angle maintenant, quelques localités qui continuent à être des références essentielles. Nous n’en suggérons qu’une demi-douzaine, comme exemples, parce qu’à partir de ceux-ci, vous apprendrez tout ce dont vous avez besoin pour continuer votre découverte tout seul, dans d’autres endroits.

Dans l’Alentejo du Nord, il faut visiter les bourgades de Marvão et Castelo de Vide, cette dernière avec son Quartier Juif (Judiaria), le plus étonnant de toute la Région. Mais, allez aussi à Alegrete, visitez l’intérieur et l’extérieur du château, à la minuscule Flor da Rosa, au centre historique de Cabeço de Vide et Alter Pedroso.

Dans l’Alentejo Central, il est obligatoire de connaître les trois joyaux du Patrimoine que sont Evoramonte, Terena et Monsaraz. Comme exemple d’une bourgade vivante et bien soignée, visitez Redondo. Comme paradigme de récupération d’un village totalement abandonné, S. Gregório, au pied de la Serra d’ Ossa, le premier exemple de Tourisme au Village de la région.
Dans le Bas Alentejo, retenez les centres historiques d’Alvito, Serpa et Mértola, chacun avec son ambiance particulière, mais aussi les maisons anciennes de petites localités comme Vila Alva, entre Alvito et Cuba, Casével et Aivados, à côté de Castro Verde, et la belle Messejana, à deux pas d’Aljustrel.

Dans l’Alentejo Littoral, trois petits villages, dans des cadres très différents, suffiront pour montrer aux vacanciers qui choisissent cette zone pour le soleil et la mer, qu’il vaut la peine de quitter la plage de temps en temps et de faire des promenades à l’intérieur des terres: Santa Susana (Alcácer do Sal), Lousal (Grândola) et, dans les montagnes, Vale de Santiago (Odemira).

Chaque fois que vous traversez un village, essayez d’identifier les traits les plus marquants de l’architecture rurale: les maisons sans étage; les murs épais et avec peu d’ouvertures, traditionnellement construits en torchis, une solution intelligente pour conserver, à peu de frais, la chaleur en hiver et la fraîcheur en été; les énormes cheminées, parfois plus hautes que les maisons, d’où sort la fumée des âtres qui réchauffent les nuits froides et fument les saucisses faites à la maison; l’emplacement privilégié de la cuisine; le four à pain, parfois utilisé en commun par tout le village, avec sa forme unique en voûte; la texture des parois extérieures et intérieures qui, tous les ans, sont recouvertes de nouvelles couches de chaux par les femmes; et les bas de mur coloriés qui, autrefois, étaient peints surtout en ocre et en bleu.

retourretour
from_farm_to_table_211169927658b80b973eb44.jpg

From Farm to Table
Download

guia_museus_frances_gr_17006745694efdd3c799f6e.png

Guide de Musées de Alentejo
Download

generico_frances_gr_11596713984efdd1172e186.png

Du temps pour être heureux
Download

Découvrez ce que l’Alentejo vous offre
Turismo do Alentejo Turismo de Portugal - Alentejo
INALENTEJO QREN União Europeia